Nicolas R, 36 ans

Dès le cinquième jour et depuis cette date, que du bonheur !! Plongée, alpinisme, natation, course à pied, avion… sans gêne ni complication.

Ma myopie enfin stabilisée à 35 ans, j’ai cherché à me faire opérer pour me débarrasser des lentilles de contact que je portais depuis plus de 20 ans.
La première discussion a tourné autour de la correction à apporter. La quarantaine passée, vous avez attiré mon attention sur l’arrivée à la cinquantaine de la presbytie qui m’obligerait à reporter des lunettes et m’avez proposé une correction surprenante…un œil voyant mieux de loin, l’autre de près. Hésitation, test de plusieurs corrections avec des lentilles adaptées et me voilà embarqué pour suivre votre conseil.
L’opération à Strasbourg, entre la prise en charge et le départ de la clinique a durée 1 heure. Elle est totalement sans douleur et à peine impressionnante.
La technique employée dans mon cas a nécessité un arrêt de travail de 4 jours, les deux premiers étant désagréable (extrême sensibilité à la lumière et gêne importante liée à la cicatrisation).
Mais dès le cinquième jour et depuis cette date, que du bonheur !! Plongée, alpinisme, natation, course à pied, avion… sans gêne ni complication.
Certains se plaignent d’être gênés la nuit par des éblouissements, pour moi il n’en est rien.
Quant à la correction différentielle, le cerveau s’étant habitué comme vous l’aviez prédit, cela fonctionne à merveille.
Au dernier contrôle vous avez relevé une acuité de 16/10.
Bref, à refaire, je le referais sans hésitation !

2019-03-18T10:08:32+01:00