Chirurgie laser de la presbytie

Chirurgie laser de la presbytie2019-03-15T10:03:36+01:00

La presbytie, nous y sommes tous confrontés un jour ou l’autre. Elle apparaît aux alentours de 40 ans et se traduit par une gêne progressive pour la vision de près.

3 options face à la presbytie

Porter des verres correcteurs

Le port de lunettes avec des verres convexes qui augmentent la puissance optique des yeux pour la lecture permet de lire dans de bonnes conditions à une distance normale de lecture (environ 35 cm). Chez un myope ou un hypermétrope, la correction optique de près peut s’ajouter sur la partie inférieure du verre (progressif ou double-foyer).

Porter des lentilles de contact

La presbytie peut aussi être corrigée par le port de lentilles de contact, mais cette option possède plusieurs inconvénients. Outre les contraintes liées à tout port de lentilles (entretien, hygiène, et risque d’infection non négligeable), elle se traduit souvent par la nécessité d’un compromis : il faut choisir entre voir net de près ou de loin.

Se faire opérer

Dans l’état actuel des connaissances, il est impossible d’inverser le processus et ainsi de permettre au cristallin de retrouver sa souplesse pour régénérer la capacité d’accommodation de nos yeux. En revanche, la chirurgie permet de compenser la presbytie, et de retrouver un certain confort pour la vision. Seule une analyse médicale approfondie permet de déterminer si une opération est envisageable, dans le respect des règles de sécurité les plus strictes.

Avec l’âge, le cristallin perd de son élasticité, ce qui diminue la capacité à accommoder en vision rapprochée, comme une paire de jumelles avec laquelle nous nous pourrions plus faire – aussi bien – la mise au point. Au début, il suffit de tendre les bras pour lire, mais il arrive un temps où il faut envisager d’autres mesures…

Dans la mesure où la presbytie survient avec l’âge, il arrive fréquemment qu’elle se combine souvent avec des troubles visuels existants auparavant : myopie, hypermétropie, dont il conviendra de tenir compte pour compenser la presbytie.

La chirurgie de la presbytie

Il n’existe pas UNE chirurgie de la presbytie, mais de nombreuses techniques et approches sont à la disposition du chirurgien. Chaque cas est particulier, et les critères à prendre en compte sont nombreux : l’âge, le type d’activité du patient, les défauts de vision préexistants (myopie, hypermétropie, astigmatisme) et leur degré.

Les principes d’intervention sur la presbytie : monovision ou multifocalité.

  • La monovision consiste à apporter une correction chirurgicale différente à chaque œil afin d’affecter l’œil dominant à la vision de loin, et l’œil non dominant à la vision de près (par exemple pour la lecture). Cette approche est souvent privilégiée pour les myopes devenus presbytes.
  • La multifocalité permet d’induire une profondeur de champ et ainsi diminuer la dépendance aux verres correcteurs en vision de près tout en conservant une focalisation satisfaisante en vision de loin. Cette méthode est souvent employée pour les hypermétropes devenus presbytes.

Dans la réalité, ces deux approches sont souvent conjuguées pour un même patient avec une correction différente à chaque œil, pour optimiser le résultat.

Les techniques possibles

  • Sculpter la cornée avec un laser après avoir réalisé un capot superficiel (technique du LASIK, alors appelée Presby-LASIK) ;
  • Poser un implant multifocal en lieu et place du cristallin.

Prendre contact

Vous souhaitez des renseignements, vous vous posez des questions ou tout simplement vous souhaitez prendre rendez-vous ?

Nous contacter

Les témoignages

Découvrez les témoignages de nos patients ainsi que le témoignage du Docteur Letsch, lui-même opéré de la myopie.

Les témoignages

Le centre Malraux

Découvrez l’équipe et le plateau technique du centre, spécialisé dans la chirurgie réfractive au laser et la chirurgie de la cataracte.

Le centre

Témoignages

Laurent S, 52 ans

Astigmatisme, Myopie, Presbytie, Témoignages|

Après 1 an, je me dis tous les jours que j’aurais du le faire bien plus tôt.

Je m’appel Laurent, j’ai 52 ans et cela fait 1 an jour pour jour que j’ai été opéré par le docteur LETSCH.
J’avais une forte myopie, astigmate et presbytie, et l’opération des deux yeux a tout corrigé en 5min.
Après 1 an, je me dis tous les jours que j’aurais du le faire bien plus tôt., mais je n’ai jamais eu le cran de me faire opérer.
Lorsque j’avais enfin pris ma décision tout a été très simple, explication de l’opération, l’opération en elle-même indolore et rapide.
J’ai été opéré le Lundi soir à 18h30 et le lendemain matin je pouvais me rendre au bureau.
Je remercie le docteur LETSCH et son équipe pour cette opération.

Carine B, 51 ans

Presbytie, Témoignages|

Il a été très rassurant durant la chirurgie et toujours à l’écoute par la suite.

Je suis très satisfaite de l’opération du docteur Letsch. Il a été très rassurant durant la chirurgie et toujours à l’écoute par la suite. A 50 ans, il m’a opérée d’un oeil pour voir de près et de l’autre pour voir de loin. Les résultats ont été optimaux à partir de deux mois après l’opération et cela dépanne très bien dans la vie de tous les jours.

Nathalie S, 53 ans

Hypermetropie, Presbytie, Témoignages|

Aujourd’hui, je n’ai plus besoin de porter de lunettes, j’ai pratiquement retrouvé ma vision de jeune fille.

Hypermétrope, je souhaitais me faire opérer au laser depuis quelques années mais mes craintes quant au résultat étaient toujours présentes après avoir pris l’avis de deux spécialistes. A 51 ans, ma vision de loin a commencé à baisser alors que je portais déjà des lunettes pour la vision de près.
En consultant le Dr Letsch, ses explications claires et précises sur l’intervention et ses risques m’ont rassurée. J’ai pu prendre ma décision en toute connaissance de cause. Aujourd’hui, je n’ai plus besoin de porter de lunettes, j’ai pratiquement retrouvé ma vision de jeune fille. Si c’était à refaire, c’est sans hésitation. Je tiens ici à remercier le Dr Letsch et sa jeune équipe pour son écoute, sa disponibilité et son professionnalisme.

Tous les témoignages